Ouate

1

Comme une zombie erre,
Mobile et sans but,
Je marche seule dans la ouate,
Toute seule et anonyme …
Je suis riche de ça,
Mais ça ne s’achète pas !

Et j’m’en fous, j’m’en fous de tout
De ces chaînes qui pendent à nos cous
J’m’enfuis, j’oublie,
Je m’offre une parenthèse,
Je marche seule dans la ouate,
En oubliant les heures …

Je marche seule sans témoin, sans personne,
Je suis riche de ça …
Mais ça ne s’achète pas !
De toutes les manières, c’est la ouate que j’préfère !
Passive, je pense,
En négligé de doudoune …

De toutes les manières, c’est la ouate que j’préfère !
De bon matin par les chemins …
Sans témoin, sans personne !
Mes pas résonnent en marchant seule,
De toutes les manières c’est la ouate que j’préfère,
Je m’en fous de savoir ce que les autres en pensent !

Et j’m’en fous, j’m’en fous de tout …
De toutes les manières, c’est la ouate que j’préfère !
Je marche seul quand ma vie déraisonne,
Quand l’envie m’abandonne, je marche seule,
Pour me noyer dans la ouate en marchant  …
Je suis riche de ça mais ça ne s’achète pas !

C’est de la ouate, c’est de la ouate !
Et j’aime ça …

Petite promenade hier matin dans ma forêt embrouillardée !   Excusez  ce mot bizarre mais je me débrouille comme je peux …

Chui pas une lumière littéraire ! Quelqu’un m’a dit cela un jour ! Cela s’avère en effet !  Bref… Cette petite promenade  m’a inspirée ces mots issus de paroles de deux chansons … Qui saura me dire le titre de ces deux chansons ?

Bref, je me suis offert un peu d’évasion d’un quotidien surbooké par mes préparatifs de Noël et d’autres obligations exceptionnelles
aussi ! Promis je passe vous voir demain …

2

3

4

5

6

7

Publicités

18 réflexions sur “Ouate

  1. Bonjour Cindide. Je marche seul et c’est la ouate; Un beau mélange pour de belles photos brouillardeuses, ou en-ouatées…
    Merci pour l’adresse. Ma princesse doit connaitre, elle est de Ceyssat. On ira très sûrement après les fêtes lors d’une soirée tranquille. D’ailleurs, c’est bientôt son anniversaire!
    Je te souhaite une bonne fin de semaine. Je m’abonne à tes nouveaux articles.
    Bise, Michel

    J'aime

  2. C Loebb et Goldman, tu sais quand je marche seule en montagne, je chante dans ma tête et cette chanson de Goldman fait partie de mon répertoire lancinant. Pas littéraire, mais si poète . je n’ose te demander qui t’a dit une « énormité »tpour dire que ça) pareille. Bisous et continue à nous ravir

    J'aime

  3. trouve une reponse a ma question pour aller place hyppolite renoux
    c ‘est tout bete ,je prends le bus devant chez moi et je descends a ballainvilliers et j y suis une ligne que j ai pris des tas de fois quand je rentrais par le train
    voila je ne m enquiquine avec la voiture qui restera au garage
    et j espere pouvoir etre depannee
    je te tiens au courant
    bises

    Aimé par 1 personne

  4. de la brume ouatée
    quel silence quand on à le courage de s ‘immerger
    c’est un peu comme un linceul
    mais on s ‘en sort quand même en s ‘évadant dans la lumiére

    (pour moi aussi courses en ville ) pas de brume par la
    bonne journée
    kenavo Cindide

    Aimé par 1 personne

  5. ta brumasse me donne envie de décrire Waterloo
    la batayye était sanglante
    le marais rouge de sang
    sur leurs lauriers
    fatigués
    les z’héros
    s’endormaient
    et ds la plaine grise et rouge
    la nuit tombait
    fraîche et joyeuse
    et ds les chaumières
    les bergères pleuraient
    veillant le dernier héros
    dt l’âme s’exhalait à tites molles
    guy

    Aimé par 1 personne

  6. bonjour! joli poème, cette chanson… … « c’est la ouate » qu’elle préfère… et ça marche seul…! accompagnées de belles images… embrouillardées, ces le mot juste…! bon mardi, bises, daniel! (sur ma photo, ce sont des toiles d’araignées givrées…les toiles, pour les araignées, je ne sais pas!)(et mon correcteur me signale une faute sur embrouillardée, ça ne sait pas grand chose, ce correcteur!)

    Aimé par 1 personne

  7. BONJOUR ANNICK !

    Il y a au moins trois clins d’œil dans ce poème à moitié plagié sur une deux chansons.

    Les poètes ont le droit de créer des mots et « embrouillardée » ce n’est pas plus con que la « bravitude »

    Bisous Annick !

    Aimé par 1 personne

  8. C’est, la ouate ! Celle-là, on ne peut pas ne pas l’avoir entendue ! L’autre, je ne sais pas. Mais, j’avoue ne pas être un mordu de la variété. On ne peut être bon partout, s’pas ? Pas de brouillard ici. Au contraire, le ciel est mi-blanc, mi-bleu. En attendant la pluie qu’on nous promet pour demain ! Bon courage pour tes activités du jour. A plus. Florentin.

    Aimé par 1 personne

  9. un temps brumailleux
    ds un ciel emberlificoté
    ds une musique d’opéra
    fantasmagourdesque
    alors je prends mon pinceau
    je l’éplumme, le détaille
    lui cisaille la tignasse
    je le trempoline et le balaye à ma porte
    et je tachefine le parquet
    puis vais conter mes exploits sur le blog

    Aimé par 1 personne

  10. Ta quatrième photo m’évoque des doigts de sorcière tendus pour arracher le brouillard (quitte à me répéter : ce brouillard que j’aime tant). Quant à la chanson, à part J.J. Goldmann, je donne ma langue au chat . Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  11. JJ Goldman et Caroline Loeb…. ,-) jolies compagnies ! Un décembre qui nous affaire, nous dépouille, mais étouffe même à courir pour ceci cela, papa Noël, les banquets de fin d’année…alors oui un tour par là benvenu…. Bises de JB

    Aimé par 1 personne

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s