Isolation

cochon laineux

Ce sont des cochons laineux ! Je ne connaissais pas … Je viens de le découvrir grâce au mail reçu d’un ami !

A propos de laine, j’aimerais vous raconter une histoire. Ce n’est pas l’histoire de la sardine qui bouche le port de Marseille mais presque vraie … Pour une fois ce n’est pas ma moitié qui dira le contraire ! Pif de pif !!!!

Je ne sais pas vous, mais moi, je reçois de nombreux coup de téléphone me proposant d’isoler ma maison … Chaque fois je réponds que les travaux sont en cours depuis de nombreuses années mais presque terminés ! L’autre jour, encore une entreprise m’a fait des propositions … Cette fois, j’ai fixé un rendez-vous avec elle ! Le Monsieur est venu et je lui ai fait visiter mes combles ! En entrant le Monsieur a dit « Bêê bêe bêê , c’est vraiment un comble ça Madame ! C’est mieux que de la laine de verre, c’est vraiment une bonne idée que vous avez eu là Madame ! En plus c’est bon pour la planète ! Bêê bêe bêe bêe, là je suis vraiment épaté ! Ce sont des dons ? » Non Monsieur lui répondis-je, ce sont les pulls que j’ai commandé au fil des années …

Soit trop grands,
soit trop petits,
soit la couleur ne correspondait pas à mes souhaits,
soit mal tricotés,
soit mal montés,
soit les manches trop longues,
soit les manches trop courtes,
soit les manches trop larges,
soit les manches trop serrés,
soit trop décolletés,
soit les cols roulés me serraient le cou ou
soit trop dégueulants …

Et tous ceux que j’ai tricotés, détricotés et, somme toute, tous ratés ! Des tonnes de pelotes de laine en mohair, en poil de lapin et que sais-je encore ? Mais aucune en poil de cochon !!! Toutes enfilées sur mes aiguilles à tricoter pour mieux les ranger dans les angles …

Enfin bref, impossible d’évaluer le montant des travaux … Anciens francs, nouveaux francs, euros ! Moi je m’y perd …

Si vous avez froid, prenez contact avec moi…. Je devrais bien vous trouver quelque chose à vous mettre sur le dos ! Le prix sera celui du cm2 de laine de verre ! Aucune idée du prix ! Nous verrons ça ensemble en temps voulu ! Les bons comptes font les bons amis dit-on en Auvergne … Et puis faudra bien combler le trou de mon isolation ! Ce serait un comble que je vois monter ma facture d’énergie quand même …

Publicités

17 réflexions sur “Isolation

  1. BONJOUR ANNICK !

    Un chou c’est un chou !

    Ma femme Martine qui utilise 4 mètres de penderie à St Nazaire et 2 mètres en Vendée, qui range ses pull et autres « tops » dans un placard mural à 32 cellules etc…….. a la sagesse de confier les « surplus » à Monsieur Emmaüs…….. Mais c’est vrai, nous aurions pu isoler les 78 m² de combles de la Rémartinière.

    Petite histoire :

    Deux religieuses sont missionnées pour lever des fonds pour l’Evêché de Clermont Ferrand et vont de maison en maison et chez Bébert du bistrot de la Place De Jaude, elles entrent en tendant la main :
    –C’est pour l’Evêché s’il vous plait !
    –Ah oui ! Alors si c’est pour les Wéché, Ch’est au Chous-Chol !

    Oups !
    Gros Bisous Annick !

    J'aime

  2. c’est ben vré tou ssa ????
    UN COCHON à laine mohair
    moi j’aime les chozes folles, innovantes,
    tordues voir mm tounicotées
    ça flâte mon gêne du bizzzarrre !
    on les voit z’où ?
    EN ARABIE CHOUDITTTE ???
    ENCORE MIOUX QUE L’AGNEAU
    à cinq pattes pour des gigots de Pâques
    Tu sais ce que j’aime le plus en toi, c’est :
    ton huberluluisme popoétique

    *http://img.20mn.fr/z-7bMqNXRoygXAtliP6BZw/648x415_avion-solaire-solar-impulse-pilote-suisse-bertrand-piccard-decolle-rabat-ouarzazate-21-juin-2012-maroc.jpg

    J'aime

  3. bonsoir! en fait, l’isolation, c’est un coup à avoir de grands moments de solitude… et des cochons laineux, c’est mieux que des cochons haineux…! bonne nuit, bises, daniel!

    J'aime

  4. Bravo! J’adore!
    Je connaissais les cochons frisés grâce au site de Pâquerette (http://www.association-ferme.org/). Tu y trouveras aussi les poules frisées, les lapins frisés, les chèvres frisées… bref, toutes les bêtes qui frisent sans permanente!!! Incroyable! Ah! non, j’ai pas trouvé les homards, et pourtant ils ont du poil aux pattes!
    Bonne semaine A+

    J'aime

  5. Mazette, je n’avais jamais vu de cochons aussi bien permanentés ! Quant à l’isolation des combles, vraie ou pas, moi je trouve ça génial et je crois que je vais me remettre à tricoter 🙂

    J'aime

  6. C’est une espèce en voie d’extinction, donc protégée.
    Ton histoire de combles, très drôle, vraie ou pas vraie je ne sais pas:)) mais tu me fais le prix au m2 et non au cm2! 😉

    J'aime

  7. à pull prononcer poul, je préfère chandail
    dont le mot mm me réchauffe l’âme
    et à la femme qui tricote pour son homme
    celle qui tricote pour les pauvres
    pourquoi
    pasque un mari ne peut être po^vre
    vu que il a une épouse dévouée
    * Allez Anne, tu as du pain sur l’aiguille

    J'aime

  8. Désolée de te dire que tu n’aurais pas du publier ce texte car l’hiver prochain, tu vas être obligée de loger tous des SDF de ta région.

    J'aime

  9. j’ avais déjà vu un reportage sur ces cochons laineux dont le lard est ainsi protégé !
    Cela me fait penser que si j’ avais gardé tous les poils que j’ ai pu retirer à mon chow-chow, et aujourd » hui à mon tervuren, j’ aurais pu garnir mes combles.
    Quand aux solliciteurs, je leur dis, si c’ est vous qui payez, venez quand vous voulez !
    Bon dimanche des rameaux
    Bisous

    J'aime

  10. Poisson d’avril ou pas, avec ces cochons-là adieu les pinceaux en soie de porc et les moutons auront de la concurrence…. et nos aiguilles à tricoter vont peut-être se rebêêêêêêler !!! Bisous, jill 😉

    J'aime

  11. M’dame vous avez quelque chose pour réchauffer mon intérieur ? Parce que c’est le grand Nord là-dedans… Des vents de glace, des congères titanesques, pas une âme qui vive ; juste des étendues de glace et de mort… Glacé que je vous dis, c’est peu dire ! Ma femme pleure devant moi et moi je reste de glace ; elle crie et je me voûte… Elle rit et je suis sur mes gardes. La dernière fois qu’on s’est disputé, elle voulait me poignarder avec son grand couteau de cuisine et moi je n’avais pas peur… Là, elle s’apprête à partir, à retourner dans son pays… Mais pas encore, vu qu’elle n’a pas d’énergie. Alors, je me répète, c’est le grand Nord en moi.
    Z’avez rien pour moi ?…
    (pleurs)

    J'aime

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s