Beurre de Mai

207

Et moi qui croyait bêtement que c’était un peu comme le beurre de cannabis ! Qu’il faisait planer et apportait du bonheur … Je pensais que les vaches mangeaient les clochettes de muguet et par conséquent donnaient le lait du bonheur et donc le beurre issu de ce lait était en quelque sorte un beurre porte bonheur … Quel âne j’étais … Maintenant je sais grâce à Wiki ! Et je suis sûre que Popo sait aussi bien sûr …

LA TRADITION DU LAIT DE MAI

La nuit du 30 avril au 1er mai était, dans la tradition populaire, chargée de symboles. C’est ce moment qui marquait le passage des rigueurs de l’hiver vers la douceur du printemps, du sommeil de la nature vers le renouveau.

A l’origine, au cours de cette nuit, les jeunes gens plantaient un arbre vert décoré en l’honneur de Maïa, déesse romaine de la terre, fille d’Atlas et mère de Mercure. Cette coutume évolua au fur à mesure du temps pour arriver à la coutume du « Mai » qui consistait, pour les jeunes hommes, à déposer devant la porte des filles à marier des branches qui avaient un langage. Si certaines essences étaient souhaitées, d’autres l’étaient beaucoup moins. Un bouquet de fleurs des champs équivalait à une déclaration d’amour. L’épine blanche célébrait la virginité et le sapin était un gage d’amitié et de respect. Par contre, la ronce dénonçait un mauvais caractère et le houx
exprimait le dédain et le mépris. Une vertu douteuse était fustigée par une branche de sureau ou par l’association d’une carotte avec deux pommes de terre ou deux oignons.

Dans la soirée du 31 avril, les Normands balayaient le seuil de leur maison et y répandaient des cendres de l’âtre pour attirer la prospérité sur le foyer. La rosée qui couvrait le sol au matin du 1er mai était réputée bénéfique et elle était censée blanchir le linge taché d’humidité. Les vaches qui l’absorbaient donnaient un « lait de mai » chargé de vertus thérapeutiques qui se transmettaient au « beurre de mai » baratté le jour même. Un linge chargé de rosée servait à nettoyer le pis des vaches, cette action devait les rendre plus productives.

Dès le Moyen Âge, le « beurre de mai » était conservé tout au long de l’année pour aider à la cicatrisation des plaies des animaux et parfois des humains. II y avait deux façons de le préserver, soit en enduisant une toile que l’on coupait à la demande, soit en collant au plafond une boule du précieux onguent dont on prélevait une petite portion au fur et à mesure des besoins.

Mais, plus simplement, la consommation du « lait » et du « beurre de mai », en ce premier jour du mois, était l’occasion de fêter la renaissance de la nature symbolisée par le retour des vaches dans les pâturages. On se retrouvait en famille ou entre amis pour une promenade agreste au terme de laquelle on s’arrêtait dans les fermes. Certains éleveurs apposaient un écriteau où l’on pouvait lire « lait champêtre à toute heure. »

Voltaire qui suivait la tradition dans la région de Rouen, écrivait à une amie, en 1723, : « Dites à Mademoiselle Lecouvreur qu’il faut qu’elle hâte son voyage si elle veut prendre du lait de la saison ».

Dans notre région, cette coutume fut très vivante jusqu’à la guerre de 14-18. Outre les particuliers, toutes les associations, quelle que soit leur activité, organisaient des promenades et des pique-nique. Aujourd’hui, seule la Société Régionaliste Normande Alfred Rossel perpétue la tradition, elle est cependant ouverte à la participation d’autres associations qui souhaiteraient se joindre à cette journée champêtre.

Société régionaliste normande Alfred Rossel. Alain et Christiane Jeanne.

Publicités

10 réflexions sur “Beurre de Mai

  1. Bonsoir
    je connaissais la tradition du lait de mai
    tradition celte aussi
    pas pour le beurre
    c est tres interessant
    bonne soiree pour toi
    bises

    J'aime

  2. ya zaussi le beurre de cacahuettes, mais le plus mieux c’est avec du lait de femme,, j’avoue ne pas y avoir goûté,, tu barattes un sein joli; et extraies du beurre, tu le mixe avec des ca’ca’hou’ettes et tu le manges hum hum, c’est gratis, et avantageux comme sous produit;;;

    J'aime

  3. bonjour! sûr qu’il est meilleur que celui de l’hiver… les vaches, en principe, sortaient des étables pour manger de la vraie herbe??? maintenant, avec toutes les cochonneries qu’elles mangent, plus pas voir l’herbe, je sens confusément que la qualité n’est plus là…! bon vendredi, bises, daniel!

    J'aime

  4. popo qui sait des chozes ne sait pas tout
    ah, je me rappelle
    le lait de vache de printemps
    est le meilleur pour le Roblochon !
    o’lait !

    Une ferme se lance dans le fromage de femmes – DailyMotion

    Vidéo pour « fromage au lait de printemps »▶ 0:55

    http://www.dailymotion.com/…/xcdi8z_une-ferme-se-lanc...

    26 févr. 2010
    Un site proposant la vente de fromages à base de lait de femmes élevées dans le Var a été lancé vendredi 26 …

    J'aime

  5. j’ ignorais tout de ces coutumes, et n’ avais jamais entendu parler de ce beurre de mai.
    Mais en suivant des reportages, j’ ai appris que la nourriture des vaches avait une influence directe sur leur lait et bien sur ses dérivés !
    Alors, les pâturages en mai, doivent donner un lait bien odorant !
    Passe une bonne journée
    bisous

    J'aime

  6. Je n’avais jamais entendu parler de ce beurre de mai. Il faut dire qu’il est complètement absent de mon frigo, en mai et les autres mois aussi. Mais c’est un billet très intéressant!

    J'aime

  7. Dommage que tu publies ce billet le 2 juin. Sois gentille de nous faire une « piqure de rappel » le 30 avril 2016 .

    J'aime

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s