French Kiss

2_smd0x

Où est passé le « French Kiss » d’antan ? Sans doute « has been » comme on dit … Je le suis aussi !

J’aimais les films à l’eau de rose comme on dit … Autrefois le suspens était l’attente, oui … l’attente de ce fameux baiser,  celui qui nous tenait en haleine pendant deux heures , celui où s’affichait le mot FIN … Celui qui laissait libre cours à mon imagination ! Celui qui me faisait pleurer de bonheur ! Celui qui me faisait rêver et non cauchemarder !

Le French Kiss de « Quai des Brumes » « T’as de beaux yeux, tu sais ? » n’est plus ! C’était pourtant « ouf » pfff de pfff ! Où sont passés les French Kiss de deux amoureux allongés dans l’herbe, lui une marguerite à la bouche, elle vêtue d’une petite robe à fleurettes … J’aimais ces amours bucoliques mais c’est « has been » comme on dit ! C’était  QQ dit-on … Je le suis aussi !

Où est passé le « French Kiss » ? La star des baisers,  célèbre dans le monde entier … le French kiss est un baiser qui se pratique langue contre langue. Bien que son origine soit très difficile à déterminer,  l’appellation proviendrait des troupes américaines qui, venant libérer la France lors de la Seconde guerre mondiale, ont été frappées par la légèreté des Parisiens. Ils ont, en effet,  eu un véritable choc culturel en découvrant la liberté des mœurs françaises, d’où découle le terme de « French kiss » pour qualifier ce baiser si caractéristique.

Aujourd’hui, le « French kiss » s’est quelque peu banalisé … Autrefois il était préliminaire à l’amour !

Le contact entre deux lèvres de personnes du sexe opposé provoquait le désir et tout naturellement aboutissait à l’acte sexuel mais avec délicatesse sniff de sniff …

Aujourd’hui le « French Kiss »  est zappé de plus en plus parce qu’il faut faire vite ! Le romantisme n’est plus …
Aujourd’hui, au cinéma, on assiste à des scènes d’amour (Amour n’est plus le terme exacte à mon avis !) qui relève plus du besoin animale de copuler que de tendresse entre deux êtres qui s’aiment !!! Entre deux portes, sur un bureau, sur une table de cuisine, n’importe où, elle lui saute dessus comme une primate sur un tronc d’arbre écartant les pattes pour s’accrocher aux branches ou lui la balance sur la table, carrément à terre comme un vulgaire morceau de viande ….pour la prendre par dessus, par derrière ! Est-ce l’image à donner de l’amour ? L’herbe fraîche ou le lit douillet, c’est quand même mieux non ?

Suis-je une coincée du c… comme m’avait dit gentiment une charmante blogueuse ? Non je ne le pense pas mais je  revendique haut et fort, n’en déplaise à certains, je suis une indécrottable romantique ! Une nostalgique du « French Kiss » !

A part ça au cinéma ??? Ben ça flingue à tout va …

FIRST-CINEMA-KISS-IRWIN-close-up

Publicités

12 réflexions sur “French Kiss

  1. baiser, a pris un sens non plus romantique ou passé récent, mais rabelaisien et futur postérieur ! moi vieux romantique, je donnais la première fois un baiser sur le coin des lèvres, cela avait un avant gou^t de paradis à la porte entrouverte, la deuxième lui disais : si on jouait à l’esquimau : sur le nez, et peu à peu affolée la belle se livrait, et bibi pensif pensait : finalement pon bibi est servi !
    Bibi devenu plus grand, autrement le vieux bibi, pense encore à son premier baiser, c’était….sur le bvd front de mer d’Oran, elle se nommait Jeanine, elle avait des taches de rousseur sur le visage, et…. sentait l’eau de toilette, et son rouge à lèvres déteignait, et fier j’ai gardé longtemps ce mouchoir et lui ai dit je n’aime le fard qui cache ta beauté naturelle, et là elle a fondu, et moi ai commencé à comprendre le pouvoir des mots !
    guy vieux mécano de l’amour

    J'aime

  2. Tout comme toi je regrette cette époque mais le principal est que nous, nous continuions dans cet esprit là tout le reste est un phénomène de mode et ça on ne pourra rien y changer.
    Bonne journée Cindide !!!

    J'aime

  3. Je suis d’accord avec toi ,d’abord je suis une romantique qui s’attarde…Les vrais films d’amour bien faits sont rares….Une confidence qui va t’amuser, quand j’allais en classe (j’y allais peu ,à cause de problèmes de santé ,hélas) j’avais dans mon cartable une page découpée dans un journal, toute une série de baisers en noir & blanc, je les montrais à certaines copines qui n’en revenaient pas. C’était mon petit trésor secret. Que de rêves !!!!
    On ne soupçonne pas combien il peut y avoir de mamières de photographier un baiser…..Je te laisse imaginer cette page……
    Bises

    Aimé par 1 personne

  4. cheu moi en Oran, yavait un cinoche de quartier pour les pauvres, les arabes, les gamins des rues, et on y jouait ZORRO, TARZAN, DRACULA, FRANKESTEIN, LES TAPIS VOLANTS …. et au baiser final, tant attendu, la salle se levait et criait COCORICO

    Aimé par 1 personne

  5. Le cinéma est un peu le reflet de la société, et celle ci s’ est  » libérée ‘ depuis mai 68 !
    Pour moi, cette libération est en fait l’ abandon de toute morale, et la jeunesse pense plus au plan cul qu’ à l’ amour !
    C’ est bien dommage, lorsqu’ on sait qu tout abus est négatif !
    Pas étonnant qu’ on divorce de plus en plus tôt !
    Passe une bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  6. J’avoue que sans me sentir coincée, ces scènes dites d’amour qui durent un temps fou, et qui n’apportent rien à une histoire, ne sont pas non plus ma tasse de thé. C’est plus sympa de suggérer que de voir il me semble. Mais finalement à bien y regarder, tout est question de consumérisme et à tous les niveaux.
    Les films « French kiss » apportaient leur part de rêve à ceux qui les regardaient, et je me demande ce que représente l’amour dans les yeux de nos ados avec cette banalisation de l’acte sexuel parfois même dans la violence (films mais aussi jeux vidéos qui souvent me terrifient).
    Finalement, rêver au prince charmant me semblait peut être un peu fleur bleue, mais tout de même bien plus sympa qu’une tournante dans une cave ;-(
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  7. Comme le baiser volé à ces amoureux en rue par Doisneau 1950… ah la love story n’est plus ce qu’elle était sur grand comme petit écran…. Préliminaire et non ma pauvre dame… la baise sauvage a pris le dessus… qu’on en serait gêné devant nos petits-enfants tiens…. 😉 bonne nuit au lit, bises de JB

    Aimé par 1 personne

  8. Il ne faut pas généraliser , de nos jours il y a encore QQ beaux amoureux mais c’est vrai ce que tu dits
    Entre bafouille écrite à la va vite et rencontres sur la toile mais où est donc passée l’amour avec un grand A qui fait vibrer ???
    Le monde est fou et les amours voltigent …..
    Une belle journée à toi en ce jour historique !!!!

    Aimé par 1 personne

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s