Amour et prospérité

amour et prospérité

Une petite dernière, non pas pour la route,  mais pour l’instant … Promis je vous dirai ce que j’ai photographié ! Surveillez ce blog et vous trouverez la réponse comme je viens de le faire pour la question précédente !

Je vais vous abandonner un peu afin de m’adonner à une ancienne passion … La couture ! Abandonnée depuis plusieurs années, trop longtemps,  je viens de ressortir mes « petas » comme on dit chez nous  … Quelques idées en tête pour refaire ma garde robe ! Certes, pas de la haute couture mais des créations personnelles que personne ne portera … Peut-être je ferai des photos de ces créa mais à une condition … que vous soyez sage en m’attendant ! 

@ presto les amis !

 

C’est le décor d’un vase en cristal ! Voilà vous savez tout !

Je vous abandonne un peu … J’espère pas trop longtemps … Mais ? 

Merci de votre fidélité … Elle me fait chaud au cœur ! 

Je vous embrasse toutes  et tous … très fort ! 

Prenez soin de vous …

Publicités

13 réflexions sur “Amour et prospérité

  1. bonjour
    un bel été en couture alors
    j admire car il faut de la patience , du gout et d e l adresse que je ne posséde pas
    l ‘été est la , la rue est remplie chez moi
    et les petits bien sur en vacances
    j ai eu trop d ennuis d e PC j ai failli arrêté de blogger
    von je reste encore mais parfois je prendrai bien des vacances
    je te pensais en BRETAGNE plus tard peut être
    alors bonne couture comme tous
    j’aimerais voir tes oeuvres
    bises
    @ kénavo Cindide

    J'aime

  2. ah, si tu voulais, très chère, me coudre un habit de soie, et un chapeau de plumes, je viendrais te saluer au petit matin, au lever du soleil, tu sais qd la lune se couche, et te dirais ces simples mots,  » anne ton a^me est belle, mercy d’exister !  » et te baisrais la main, comme un prince à sa princesse, et le public applaudirait,, sauf qq irréductibles de gôche, ah ces français, nostalgique de guillotine; pourtant le garçon en enfance, trouve tj ds une malle ancienne une vieille robe en dentelle et demande à sa grand mère si elle voulait bien l’épouser et reve^tir la merveille déchirée, et plus tard qd grand mère disparai^t, l’enfant orphelin oublie peu à peu la robe et joue au petit soldat, et qd il va disparaître à son tour, il voit sa grand mère lui tendre les bras ! alors la paix l’enveloppe en habit de soie
    pour toy anne, et pour chaque Femme du monde !!!!

    J'aime

  3. Une main d’extraterrestre? tu as des relations!!!
    Bon courage pour la couture. J’ai eu ma période…je faisais de tout, même un maillot de bain qui n’a pas résisté à la première baignade! Hihi! je te laisse imaginer la sortie de l’eau sur la plage bondée de monde!!! J’avais 20 ans, ce n’était pas grave!
    Bonne journée A+

    J'aime

  4. Oui, j’espère bien que tu vas nous montrer les fruits de ton travail et soit nous faire crever de jalousie, soit envie de nous y remettre. Merci de ton passage et du com déposé chez moi pendant que je suis en vacances pour encore quelques jours

    J'aime

  5. C’est original cette photo ,un rien de magique….Cette transparence !….J’aimais coudre, créer des vêtements avant. Je reviens sur
    la toile aujourd’hui avec un Interlude perso. Tu verras quand tu auras le temps. Pas assez la forme pour une chronique littéraire.
    Bises….et ….à …bientôt , j’espère .

    J'aime

  6. couturière comme avant avant ,, la bonne époque quoi,, tu sais qd les lilas étaient en fleurs et le ciel tj bleu,, aux doigts de fée et au dé à coudre,, ah le dé ça m’a tj amusé,, c’est comme la coccinelle du bon dieu,, et la belle bobine de ma coupine,, couds moi stp ma fée un patchwork surprise,, avec des couleurs d’amour,, maintenant la couture est une industrie et l’amour sur le trottoir,, si tu savais ton texte, un coup de jouvence et de rêve….

    Titre : La petite couture

    Année : 1977

    Auteurs compositeurs : Frank Thomas – Gérard Bretty

    Durée : 3 m 48 s

    Label : Sonopresse

    Référence : 40245

    Plus d’infos

    Écouter le morceau

    Partager ce morceau

    DEBROUILLE – TOI POUR TROUVER, C’EST SI JOLI

    J'aime

  7. Savoir coudre est une richesse. Dans ma jeunesse ma maman m’habillait de pied en cape ce qui permettait d’acheter des tissus de qualité, elle tricotait admirablement aussi, et heureusement car nous étions pauvres et je n’aurais jamais été aussi bien habillée s’il avait fallu acheter les vêtements. Bravo. Bisous

    J'aime

  8. Encore un abandon
    Mais tu débordes de savoir tout faire ….
    Moi, j’ai les bras cassés comme on dit chez nous …..
    Mais tu as raison, le savoir faire auvergnat c’est une valeur sûre !!!!!
    Bisous
    Donc à bientôt

    J'aime

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s