Je suis tombée sous le charme …

1

Je suis tombée sous le charme de cette placette au milieu d’immeubles qui s’enchevêtrent ! Là se côtoient
des immeubles de caractère, des immeubles plus ou moins modernes , des immeubles vétustes ! Reflet d’une
mixité sociale … Au milieu, ce petit jardin, comme j’aime ! Juste devant l’atelier de peinture où je me
rends chaque lundi en centre ville …

Jardin sauvage, comme j’aime …  à peine si l’homme a posé sa pioche !
Là,  les fleurs nobles, les sauvages, les discrètes poussent et se mêlent les unes aux autres sans soucis
pour le plaisir des yeux … Un endroit plein de charme !  

Là, aucun bruit urbain … J’ai même entendu le
« cui cui » de quelques oiseaux (clin d’œil à Popo)

2

3


4

5

6

Et puis,  je suis tombée sous le charme de ce poème … Peut-être le secret de la sérénité dans la vie !
J’aime l’idée d’être  « Amante de la vie » ! Et vous ?

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents,
Ne vous laissez pas attacher,
ne permettez pas qu’on fasse sur vous des rêves impossibles…
On est en Amour avec vous tant que vous correspondez au rêve que l’on a fait sur vous,
alors le fleuve Amour coule tranquille,
les jours sont heureux sous les marronniers mauves,
Mais s’il vous arrive de ne plus être ce personnage qui marchait dans le rêve,
alors soufflent les vents contraires,
le bateau tangue, la voile se déchire,
on met les canots à la mer,
les mots d’Amour deviennent des mots-couteaux qu’on vous enfonce dans le coeur.
La personne qui hier vous chérissait vous hait aujourd’hui;
La personne qui avait une si belle oreille pour vous écouter pleurer et rire
ne peut plus supporter le son de votre voix.
Plus rien n’est négociable
On a jeté votre valise par la fenêtre,
Il pleut et vous remontez la rue dans votre pardessus noir,
Est-ce aimer que de vouloir que l’autre quitte sa propre route et son propre voyage?
Est-ce aimer que d’enfermer l’autre dans la prison de son propre rêve?

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents
ne vous laissez pas rêver par quelqu’un d’autre que vous même
Chacun a son chemin qu’il est seul parfois à comprendre.
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent,
Si nous pouvions être d’abord toutes et tous et avant tout et premièrement des amants de la vie,
alors nous ne serions plus ces éternels questionneurs,
Ces éternels mendiants qui perdent tant d’énergie
et tant de temps à attendre des autres des signes,
des baisers, de la reconnaissance
Si nous étions avant tout et premièrement des amants de la vie,
Tout nous serait cadeau
Nous ne serions jamais déçus
On ne peut se permettre de rêver que sur soi-même
Moi seul connais le chemin qui conduit au bout de mon chemin
Chacun est dans sa vie
et dans sa peau…
A chacun sa texture
son message et ses mots

Julos Beaucarne

Publicités

12 réflexions sur “Je suis tombée sous le charme …

  1. Encore une leçon de Madame Nature …..il y a toujours un brin de vie …même dans les ruines ! et pour nous, les humains, tant qu’il y a un coeur qui bat… il y a toujours de l’Amour ! En tous cas, merci de savoir admirer même les choses les plus simples Miss photos !

    J'aime

  2. Comment ne pas tomber sous le charme de cet endroit un peu fou et libre, fleurs, herbacées enchanteresses………….
    Et le texte….ah! ….qu’il est beau…il serre un peu le coeur….mais tant de vérité. On veut toujours retenir qui on aime…c’est vrai…
    Pas facile d’aimer .
    Bises

    J'aime

  3. une âme tourmentée, et si la poézie jaillissait des rocailles comme source de jouvence, alors le rêve peut s’écouler, il bouillonnera en bulles de lumière et te baigneras mon amie! tu seras purifiée de l’autre, et te retrouveras enfin….

    J'aime

  4. elles sont bien jolies ces photos, et je n’ oublie pas que toutes les fleurs viennent au départ de la nature.
    Joli poème, qui est une véritable réflexion sur la nature humaine !
    N’ exigeons pas trop des autres, si nous ne voulons pas nous même être jugés !
    Passe une bonne journée
    Bisous

    J'aime

  5. bonjour! au début, j’ai cru que tu t’étais fais mal en tombant… comme quoi, les mots…! il est des lieux, mine de rien qui sont enchanteurs, pourtant, ils n’ont rien fait pour ça… il faut juste avoir le bon oeil pour les remarquer…! et ce poème est si plein de bon sens…! bon mardi, bises, daniel!

    J'aime

  6. Julos, enfant de mon pays, né au réside mon frère cadet… Amant/e de la vie sans doute qu’avec ce titre faire la guerre ne serait plus au programme… merci Cindide d’avoir pris le temps de regarder et partager ces graminées, herbes de la Pampa et autre fleurs… 😉 bonne nuit, bises

    Aimé par 1 personne

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s