La maison abandonnée

la maison abandonnée

 

                                                                                   La vieille maison abandonnée

                                                    (Alphonse Lamartine)

Le mur est gris, la tuile est rousse,
L’hiver a rongé le ciment ;
Des pierres disjointes la mousse
Verdit l’humide fondement

La porte où file l’araignée,
Qui n’entend plus le doux accueil,
Reste immobile et dédaignée
Et ne tourne plus sur son seuil.

Les volets que le moineau souille
Détachés de leurs gonds de rouille,
Battent nuit et jour le granit,
Les vitraux brisés par les grêles
Livrent aux hirondelles
Un libre passage à leur nid !

De la solitaire demeure
Une ombre lourde d’heure en heure
Se détache sur le gazon :
Et cette ombre, couchée et morte,
Est la seule chose qui sorte
Tout le jour de cette maison !

A l’heure où la rosée s’évapore
Tous ces volets fermés s’ouvraient à sa chaleur,
Pour y laisser entrer, avec la tiède aurore,
Les nocturnes parfums de nos vignes en fleur.

La mère de sa couche à ces doux bruits levée,
Sur ces fronts inégaux se penchait tour à tour,
Comme la poule heureuse assemble sa couvée,
Leur apprenant les mots qui bénissent le jour.

Moins de balbutiements sortent du nid sonore,
Quand au rayon d’été qui vient la réveiller,
L’hirondelle au plafond qui les abrite encore,
A ses petits sans plume apprend à gazouiller.

Et les bruits du foyer que l’aube fait renaître,
Montaient avec le jour, et dans les intervalles,
Des aboiements du chien qui voit sortir son maître
Les Claviers résonnaient dans le chant des cigales.

Publicités

8 réflexions sur “La maison abandonnée

  1. bonjour! c’est beau…! j’ai dû apprendre quelques vers, mais il y a bien bien longtemps!!! bon weekend, bises, daniel! (j’ai du mal avec internet, ça ne passe pas toujours bien chez mon grand frère, et la famille nous a « pris en mains »… et un nouvel ordi…!)

    Aimé par 1 personne

  2. Ah !que c’est Romantique ….J’ai souvent quand j’étais adolescente curieuse et attirée par les demeures abandonnées,avec à l’intérieur encore des meubles ,des objets, tasses ,boite à thé encore ouverte…Etrange ,mystérieux…Et cela a duré des années…J’y retournais….Et puis ,un jour…plus rien ,maison abattue…un grand parc l’entourait…
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. à défaut d’ être triste, une maison abandonnée n’ en reste pas moins le souvenir nostalgique de toute une époque, et il ne faut pas grand chose, pour lui rendre la vie !
    Soigne toi bien, passe une bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. tu es artiste jusque au bout de la plume, musicienne, écriveuse, pictureuse, amoureuse des vieilles choses, le neuf a moins de charme,et ds les rides des pierres tout un monde nous parle, moi tu sais je ramasse les pierres des champs moussues atchoum et mm je cultive la mousse, jeune j’aimais déjà les rides premières, elles me parlaient de la vie tout simplement

    Aimé par 2 people

  5. Mais non! pas abandonnée…juste en attente de son propriétaire en balade. La glycine va refleurir et hop!
    Lamartine c’est très beau, mais c’est très triste…bref j’aime pas trop! En fait je ne suis pas très poésie, à part Prévert peut-être!
    Bonne soirée A+

    Aimé par 1 personne

  6. bonjour
    je te retrouve ( perdue dans les méandres d e mon pc )
    je t ai aperçue sur un blog que je visite )
    jolie la maison abandonnée , il faut aller ouvrir ses volets
    ( j aime bien aussi la maison prés de la fontaine )

    bonne fin d e journée
    bises Cindide

    Aimé par 1 personne

  7. BONSOIR ANNICK !

    Lamartine c’est un peu un « couteau suisse », il savait tout faire, même homme politique !
    J’adore le poète ! Très classique et appliqué. C’est le genre d’homme que j’aurait aimé suivre !

    Nino Ferrer aussi a été fasciné par la « maison abandonnée » ! Beaucoup de cinéastes ont traité le sujet !
    Martine et Moi, il y a……..quelques temps déjà, nous avons trouvé une maison abandonnée à Roquefort-les-Cascades :

    Je ne l’ai pas photographiée, mais dans l’ardeur de nos vingt ou trente ans, nous avions profité du lieu pour….Enfin !
    Nous avons ressenti le vécu de cette vieille demeure, les odeurs de moisi étaient plus intenses, les bruits des cascades plus inquiétants etc. Nous avons filé vite, comme des fautifs, vers les hauts et le soleil !

    Gros Bisous Annick !
    Rémy.

    Aimé par 1 personne

Avez-vous conscience de votre talent ? J'adore vous lire ... Je me fais du mauvais sang si vous ne passez pas ! Merci de prendre soin de moi ....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s