Isolement

citations-sur-la-parole-12

Ou un désastre !!!! C’est selon ….

Bonjour à tous ….

Voilà je suis entrée hier en Hématologie après une semaine d’attente, non sans stress, d’une chambre à l’Hôpital ….

Je suis maintenant branchée de partout pour la Chimio … Le plus dur, pour l’instant est l’isolement ! Je devais profiter de quelques jours de semi-liberté mais mon état est tel que seulement quelques visites sont autorisées avec protection renforcée, masques ect !

Je vous remercie pour vos commentaires … Toujours très heureuse de vous lire ! Je vais même vous avouer qu’il m’arrive de les lire pluieurs fois … ben oui ça occupe !!!!

Ne sais pas si je vais continuer ce blog qui risque de devenir très ennuyeux pour vous !

Je vous embrasse virtuellement …

Publicités

J-1

Bientôt mon départ pour quelques mois de galère !

Mais c’est pour mieux renaître m’a-t-on dit …

_depart

Pourtant, pour ma renaissance j’ai prévu tout en rose ….

renaissance

valise.jpg

perruque

crocs

Mais je n’arrive pas à avoir les idées roses …

Elles restent désespérément noires !  Pffffffffffffffff !

Je vous remercie pour tous vos petits messages d’amitié ! Vraiment ils m’ont été droit au cœur …

Normalement, je vais avoir la Wifi à l’hôpital donc je passerai sur chacun de vos blogs pour y laisser un petit mot  et vous donner des nouvelles !  Une bonne distraction pour chasser ces satanées idées noires qui  collent à ma tête comme des cafards depuis quelques jours … 

Remarquez, je vais subir un bon nettoyage des cellules de mon sang   …

Du coup il semble que cela va faire tomber les cafards collés à ma chevelure et même aussi ma chevelure  !  Ils vont aussi me mettre à neuf jusqu’à la moelle …  Alors, elle est pas belle la vie hein ? 

Je vous embrasse tous ! 

Fragilité

fragile.jpg

 

Ces petits mots dont on n’imagine pas combien ils sont un baume de douceur pour l’âme, l’esprit, le mental quand on se trouve à gamberger sur une corde fragile ! Une corde dans un tunnel où on avance à l’aveuglette vers un avenir incertain où le moindre faux pas devient le pas qui peut vous faire sombrer dans le gouffre du désespoir !

Il faut être confronté à cette situation extrême qu’est une maladie grave à laquelle on ne s’attendait pas, situation à laquelle personne ne s’attend d’ailleurs, situation que je ne souhaite à personne même pas à mon pire ennemi …

resize-img

Alors ces mots (vos mots !) pourront paraître  trop forts à certains suscitant quelques jalousies ! Pourtant ces mots sont les harnais de sécurité invisibles qui me raccrochent à la corde, ceux qui me permettront d’avancer en toute sérénité vers la lumière qui peut et doit se profiler au bout de ce tunnel très sombre … Cette lumière que je veux retrouver !

Merci pour vos messages de soutien qu’ils soient réels ou virtuels, ils sont pour moi  de solides attaches de sécurité invisibles certes,  mais qui vont me maintenir solidement accrochées à ma corde ! Ce sont eux qui vont me permettre de me tenir debout …

Merci à toutes et tous !

 

Juste le début de mon printemps !

1

 

2

 

3

 

4

Quelques fleurs printanières … Le printemps semble bien s’annoncer dans mon jardin cette année ! Pour ce qui me concerne, il n’en est pas de même … Je vais devoir vous abandonner pour une longue période et je n’aurais plus le loisir d’admirer mes prochaines fleurs et encore moins de les cliquer … Si les larmes qui coulent sur mon clavier en écrivant ces mots tombaient sur mon bloc note il vous serait impossible de me lire ! Le virtuel a ceci de bon que même les larmes ne tachent pas l’écran !

Mais il faut garder espoir m’a-t-on dit !!! Je vais donc accepter les soins qui me sont proposés … chimio suvie d’une greffe de moelle osseuse ! J’ai très envie de voir grandir ma petite fille et connaître mon autre petite fille qui doit naître fin juillet prochain … Pour l’instant seuls de longs mois d’hospitalisation se profilent dans mon avenir … J’espère que dans cet univers stérile je pourrais lire vos blogs et d’avance je vous remercie si vous passez par ici … Sachez, que pour moi, vous serez d’un grand soutien même si tout cela est virtuel !

Je vous embrasse tous …

Pour remonter un peu mon moral, j’ai envie de changer de tête dans un avenir proche et comme j’ai toujours rêver de boucles souples … pourquoi pas celle là ? Qu’en pensez-vous ?

5

 

Aujourd’hui grand soleil …

Je suis allée ouvrir ma résidence secondaire imaginaire …

Non pas celle-là !

1

Celle-là non plus …

2

Non pas celle-là !

3

4

Oui celle-là …
Elle est toute simple …

5

La voilà d’un peu plus près, elle est belle n’est-ce pas ?

6

Elle n’est pas bâtie par quelque duchesse Anne
Elle n’est pas logis d’ancien noble ou petit seigneur
Elle est sans portique amical ni perron d’honneur
Juste un rêve … celui d’Anne !

Et puis un peu de zik

Oh !

oh

 

oh 2

Oh !!!! C’était un petit bouquet pour ma voisine mais je veux le partager avec vous virtuellement … Ce sont des Germini entourés de Thlaspi,
petites feuilles vertes, aériennes et légères ! J’ai composé ce bouquet chez ma fleuriste … Bien sûr, elle a ajouté un petit porte bonheur,
une petite coccinelle ! J’espère que ma voisine ne l’aura pas mise à la poubelle car je les collectionne … Heu ! je n’ai pas osé lui faire
remarquer ! J’ai une vingtaine de ces petites bestioles « Porte Bonheur » collés sur la hotte dans ma cuisine (Des bouquets reçus !) Ma petite
fille les adore et lorsqu’elle vient me dit « Oh Mamick, tu m’donnes une petite coccinelle ? » Je lui réponds « Oh non ma puce … elles sont
collées et si je les décolle elles ne pourront être recollées ailleurs … Tu vois, ces coccinelles sont mes petits « porte bonheur » comme toi ma
petite puce mais toi tu es collée à mon cœur pour toujours ! »

Et puis mon petit coin de poésie

Bonheur lucide.

Poète : Alphonse Beauregard (1881-1924)

Recueil : Les alternances (1921).

J’avais le souvenir d’ineffables aurores,
De ruisseaux cascadants cachés dans les vallons,
De pourpres archipels et de grèves sonores
Que visitent les flots crêtes et les hérons.

Je gardais le sourire accueillant des pinières
Qui filtrent le soleil dans leur dôme verni.
J’avais en moi des horizons où les rivières,
Dévalant des hauteurs, coulent vers l’infini.

Et lorsque je voulus m’exprimer, ô Nature,
Je trouvai ma pensée unie à ton décor,
Fondue en toi, plus souple, harmonieuse et pure
Et sachant se parer de symboles et d’or.

Ce n’étaient, cependant, que des baisers rapides
Ces révélations de formes, de couleurs ;
Je passais, tu venais me ravir, mais stupide
J’allais chercher au loin des plaisirs tapageurs.

Aujourd’hui l’art m’a fait abandonner la hâte
De voir ce qui m’attend au terme du chemin.
Et chasse de mon cœur l’accoutumance ingrate
D’assujettir le jour présent au lendemain.

Libre, je viens à toi. Nature qui m’appelles.
Déjà mes pas, froissant le trèfle, ont dégagé
L’odeur d’après-midi vaguement sensuelles.
Je m’enivre de paix riante et d’air léger.

La lumière éblouit l’esprit et l’étendue.
Les montagnes, là-bas, où finit le lac bleu,
Avec les bois distants en chaîne continue,
Font un cirque parfait, d’un dessin fabuleux.

Des arbres espacés monte le chant des grives.
La beauté de ce jour en moi trouve son nid,
Et semble une caresse ancienne que ravive
Un cœur infiniment lucide et rajeuni.

Alphonse Beauregard.

 

Et puis la zik ! 

 

Mikado, mon jeu ce matin …

Mikado 1

 

Mikado 2

 

Comme a  dit « Le chat » en parlant des spaghettis  …. Mieux vaut jouer  avec ces baguettes  crues que cuites !

Enfin bref, je n’ai pas essayé, mais j’ai trouvé un joli poème pour illustrer ce billet ….

Bravo à la poétesse ! 

Je construis
L’éphémère
Château de carte-mikado
Aux branches délicates
De porcelaine rouge corail.

Ascension d’un sommet encore vierge
Plongée dans des lagons de fortune
Bras de mer fier de son savoir-faire
Education rigide à ne pas exporter
Voluptueuse anémone : cœur à prendre
Orange sanguine qui se presse dans se laisser prendre
Soleil tombé dans l’océan des amants
Tentacule de cristal rouillé mais fier de sa parure
Ascenseurs vers un futur d’eau gazeuse
Planification d’une forêt de corail
Brisure d’un riz pas encore germé
Elévation d’un sommet de neige aux lueurs orangées
Véritable vaisselle d’eaux dormantes
Origami trop tardivement achevé
Soleil qui s’est fait voler la première place par le volcan Calbuco
Tentation d’une orange mécanique pleine de tiques.

Je ne détruis pas la tour de Pise corallienne
Ses tentacules de mikado confit sont trop jolis.

Carole Radureau

 

Et puis un peu
de zik ! Enfin heu !

Mes fruitiers

Trois fleurs sur mon jeune abricotier ! Hum ! Je sens que je vais me faire une cure d’abricots cette année si mes butineuses se mettent au travail ….

1

2

Et puis mes fleurs de pêchers très prometteuses si la « cloque » les laissent tranquilles ….C’est pas gagné mais suis une douce rêveuse , j’ai déjà préparé ma bassine à confiture ! Combien de pots ? 

1

2

3

4